UN CONGOLAIS DU PAYS DE LUMUMBA PLACE L’AMÉRIQUE FACE À SES RESPONSABILITÉS DANS LA RÉGION DES GRANDS LACS

Pendant que l’opposition sénégalaise est vent debout contre un hypothétique troisième mandat du président Macky Sall, au Rwanda le Président à vie Paul Kagame ne tient les élections présidentielles que pour une formalité dans la mesure où il est d’ores et déjà assuré de s’adjuger des scores staliniens jusqu’à son dernier souffle. Au Congo/Kinshasa, un jeune leader politique très en verve, Thierry Monsenepwo Mototo, se donne des raisons de croire que tout risque de ne pas se passer comme prévu pour l’homme fort de Kigali. Il en veut pour preuve les mutations géopolitiques à l’échelle planétaire qui vont obliger la puissance américaine dont se prévaut le Rwanda à ne plus porter dans sa paume de main la patate chaude rwandaise. C’est le sens de la lettre ouverte que Monsenepwo adresse vertement au Secrétaire d’État américain Anthony Blinken qui sera de passage à Kinshasa et Kigali, deux des trois étapes de sa tournée africaine qui survient dans la foulée des visites de Sergueï Lavrov et d’Emmanuel Macron dans un contexte mondial exclusif.

En filigrane du style diplomatique délibérément privilégié dans sa missive, Thierry Monsenepwo qui se présente tout de même d’entrée de jeu comme un lumumbiste, et donc un africaniste, envoie un message subliminal à la puissance américaine. Il y a dans sa lettre comme une sorte de chantage où l’on peut presque l’entendre dire aux Américains : « si vous continuez à soutenir Paul Kagame qui sème la mort chez nous en RDC depuis un quart de siècle, nous nous réserverons le droit de rejoindre le bloc des pays émergents (Russie, Chine, Inde, Afrique du Sud, Brésil) pourvu que nous puissions nous débarrasser de l’humiliation que nous fait subir le minuscule Rwanda qui n’aurait jamais osé nous narguer sans l’aval des États-Unis d’Amérique. » Pas besoin d’être spécialiste en exégèse pour extraire le fond de la pensée de ce jeune africain qui a tout d’un futur grand commis d’un État aussi stratégique que la République Démocratique du Congo.

Ci-dessous l’intégralité de sa lettre ouverte au Secrétaire d’État américain Anthony Blinken.

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Vous aimerez aussi...

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez